FAQ

Vous avez une question ? Voici des réponses à celles qui sont fréquemment posées.

Pourquoi ai-je besoin d’un traducteur ?

Vous avez sans doute entendu parler des robots de traduction automatique, tels que Google Translate, et vous vous demandez pourquoi certaines personnes continuent de faire appel à des traducteurs lorsque votre texte peut être traduit en un clic d’œil par un ordinateur.

Les langues sont complexes et évoluent en permanence. Le sens des mots peut paraître simple mais il varie en réalité beaucoup en fonction du contexte. Les robots ne peuvent pas encore traiter de manière fiable les caprices du langage et interprètent souvent de manière erronée le sens de phrases plus descriptives ou écrites dans un langage familier. Il existe cependant des scénarios dans lesquels la traduction automatique associée à une traduction humaine peut s’avérer une combinaison gagnante ; votre traducteur pourra vous en parler si votre projet s’y prête.

Les traducteurs sont des professionnels spécialisés possédant une connaissance approfondie de leur langue maternelle et de leur culture. Ils peuvent rédiger un texte correspondant précisément à vos besoins, que vous souhaitiez une traduction simple pour un usage interne, un document certifié pour l’administration ou un contenu marketing où chaque mot est choisi avec attention. Ce sont également des experts pouvant identifier les difficultés d’un texte avant qu’elles ne deviennent un problème, et vous font ainsi bénéficier de leur valeur ajoutée.

Lorsque vous faites appel aux services d’un traducteur professionnel expérimenté, vous pouvez être sûr que le résultat sera de la meilleure qualité possible.

Quelles sont les informations dont vous avez besoin pour établir un devis ?

En dehors de la langue « source » (la langue d’origine du texte) et « cible » (celle dans laquelle il devra être traduit), vous devez préciser le type de document, le nombre de mots dans chaque document, et le degré de difficulté ou de spécialité (si vous avez des difficultés à évaluer ceci, je peux vous apporter mon aide). J’ai également besoin de connaître le but de la traduction (est-ce pour information ou publication ?) et la date de livraison souhaitée. Toute version précédente ou glossaire relatif au texte pourront être utiles.

Combien cela va-t-il coûter ?

Chaque projet de traduction est différent, il fera donc à chaque fois l’objet d’un devis. C’est pour cette raison que les informations que vous fournissez sont importantes : elles m’aideront à évaluer de manière précise le temps nécessaire pour la traduction, en fonction de la longueur du texte et de sa difficulté.

Combien de temps faudra-t-il pour obtenir mon document traduit ?

Un traducteur peut normalement traiter environ 2000 mots par jour. Évidemment, ce chiffre peut varier en fonction de la difficulté du texte et d’autres facteurs tels que la lisibilité. Le délai avant de pouvoir démarrer le projet doit aussi être pris en compte : un bon traducteur a souvent un carnet de commandes bien rempli, et ne pourra pas forcément commencer à travailler tout de suite.
Contactez-moi avec les détails de votre projet et je serai en mesure de vous confirmer une date de livraison. Si votre projet est urgent, nous pourrons discuter des différentes options possibles pour que vous puissiez obtenir votre document dans les temps, mais le prix sera ajusté en conséquence pour tenir compte de l’urgence.

Quelle est la différence entre traduction et interprétation ?

Un traducteur travaille avec des documents écrits, alors qu’un interprète est un professionnel de l’oral. Chaque profession requiert des compétences spécifiques, mais ces activités nécessitent toutes deux une connaissance approfondie par le professionnel de sa langue maternelle et d’une deuxième langue.

À quoi correspond une traduction sélective ?

Une traduction sélective est la traduction d’un document officiel, où les informations clés sont extraites et présentées dans un tableau clair. C’est une option plus rapide qu’une traduction intégrale et qui peut s’avérer suffisante pour des services d’État tels que l’immigration. Les traductions sélectives sont certifiées et vous recevrez l’exemplaire original imprimé par la poste.

De quoi ai-je besoin pour conduire en Nouvelle-Zélande ?

Pour conduire en Nouvelle-Zélande, vous avez besoin de votre permis de conduire original actuel et d’un permis traduit et certifié. Celui-ci peut soit être un permis international, soit une version traduite réalisée par un traducteur reconnu par la NZTA. En tant que traductrice agréée par la NZTA, je peux vous fournir une traduction certifiée de votre permis si vous souhaitez conduire ou louer un véhicule en Nouvelle-Zélande. Si vous êtes en Nouvelle-Zélande depuis plus de 12 mois, vous devrez convertir votre permis de conduire, et aurez besoin pour ce faire d’une traduction reconnue par la NZTA. Pour plus d’informations sur les exigences de la NZTA et pour vérifier qui est agréé pour délivrer des traductions certifiées, cliquez ici.

Comment puis-je obtenir une traduction de mon permis de conduire reconnue par la NZTA ?

Il suffit de me contacter pour discuter de votre besoin. J’aurai besoin d’une copie scannée recto-verso de votre permis, de votre adresse postale et d’un paiement en euros ou dollars néo-zélandais. Votre traduction sera normalement prête sous 48h ouvrées.

Quels moyens de paiement acceptez-vous ?

Le paiement se fait par virement bancaire soit en euros (sur un compte en France) ou en dollars néo-zélandais (sur un compte en Nouvelle-Zélande). J’évoquerai ce point avec vous lors du devis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s